>> retour aux concerts


samedi 17 mars 2018 - 20h30   église protestante de Blaesheim     

Duo 7.47
Mathilde Armengaud - harpe             
Sebastien Curutchet - trombone

La romance – Carl Maria von Weber
La méditation de Thaïs – Jules Massenet
L'adieu du ménestrel à son pays natal - John Thomas
Orphée et Eurydice – Jean Deatwyler
Café 1930 – Astor Piazzola
Divertissement à l’espagnol – André Caplet
Nocturne – Vincenzo Bellini
Lied ohne Worte op. 30 n°6 – Felix Mendelsohn
Le Cygne – Camille Saint-Saëns

Le duo 7.47   offre une parenthèse musicale atypique réunissant deux instruments que tout (ou presque) oppose, le trombone et la harpe. Une collaboration originale poursuivant la longue liste des duos de légende (Laurel et Hardy, Dr Jekyll et Mr Hyde, Tom et Jerry...), lequel des deux l'emportera ? Et si finalement, les deux arrivaient à jouer en équilibre et harmonie? Ils mêlent le timbre chaleureux des cuivres au son cristallin de la harpe dans un programme mêlant Piazzola, Mendelssohn, Deatwyler et bien d’autres encore… !

Mathilde Armengaud débute au conservatoire de Lyon avec Christophe Truant et poursuit au conservatoire de Dijon avec Virginie Tarrête. Parallèlement, elle obtient une licence en Biologie des Organismes à l’Université de Bourgogne en 2012.
Depuis 2013, elle se consacre uniquement à la musique et obtient son DEM de Harpe dans la classe de Pierre-Michel Vigneau et intègre un cursus triple Licence-DNSPM-DE à l’Académie supérieure de Musique de Strasbourg. Elle enseigne à l’école de musique de Ostwald et à l’école Euterpe à Colmar.  Cette jeune harpiste a l’occasion de se produire en musique de chambre. Elle se forme en musique contemporaine avec l’Académie de Linea sous la direction de Jean-Philippe Würtz ainsi qu’avec Frédérique Cambreling. Elle a également joué avec l’opéra du Rhin dirigé par Vincent Monteil ainsi que sous la direction de Christophe Talmont, Antoine Marguier, Guillaume Bourgogne, Marko Letonja, Claude Schnitzler ou encore Theodor Guschlbauer.


Sébastien Curutchet débute le trombone au Conservatoire de Pau auprès de Michel Golias. Dès ses 18 ans il commence à enseigner. Il intègre par la suite la classe de Christophe Sanchez et participe aussi à de nombreuses master classes (Michel Becquet, Jorgen van Rijen...).  En 2013 il rejoint Nicolas Moutier à l'Académie Supérieure de Musique de Strasbourg pour y effectuer un triple cursus licence-DNSPM-DE dont il en ressortira diplômé en juin 2016. Il poursuit actuellement ses études en master d’interprétation. 
En 2015 il est lauréat du concours de l'académie d'orchestre du Philharmonique de Strasbourg lui permettant de vivre trois séries au sein du pupitre de trombone sous la direction de grands chefs. Il collabore régulièrement avec le quintette de cuivres de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg .